07«1.2.3.4.5.6.7.8.9.10.11.12.13.14.15.16.17.18.19.20.21.22.23.24.25.26.27.28.29.30.31.»09

よそものネット

在外邦人と賛同者の 脱原発ネットワーク

3月9日フェッセンハイム・ヒューマンチェーンで 

武藤類子さんからのメッセージ

3月9日フェッセンハイム・ヒューマンチェーンに向けて
武藤類子さんからメッセージを頂きました。
当日 フランス語で読み上げます。

原文

福島原発事故から、3年の月日が経ちました。
事故の収束は程遠く、被害はむしろ拡大しています。

帰還政策により、まだ線量の高い場所が点在する地域に小学校が戻されます。
除染によって出た放射性廃棄物の袋が、田んぼに、道路脇に積み上げられ、
自宅の庭に埋められています。
18歳以下の甲状腺検査の結果、約25万人中癌と癌の疑いが74名です。
仮設住宅では、先が見えない毎日の中で、抑うつ状態が蔓延しています。

なせ、被害者の救済よりオリンピックなのだろう
なぜ、子どもたちの保養が制度化されないのだろう
なぜ、線量の高いところに人々を帰そうとするのだろう

迫りくる徹底した人権侵害と原発回帰の中で、
私たちができることはなんだろう
現実から目を背けない
自分への信頼を失わない
つないだ手を離さない

東京電力福島原発事故4年目を生きる福島を忘れないで


訳文
Bientôt trois ans depuis la catastrophe de Fukushima.
La situation dans la centrale endommagée est toujours loin d'être maîtrisée :
les dégradations s'aggravent et les dégâts s'étendent.

Que voit-on à Fukushima trois ans après ?
Conséquence de la politique incitant au retour des réfugiés,
les écoles ont été réouvertes
dans des municipalités comprenant des endroits de haute radioactivité éparpillés
sur leur territoire.

Après une décontamination inefficace,
des sacs de déchets radioactifs sont entassés
et abandonnés dans des champs
ou le long des routes et d'autres
sont ensevelis dans les jardins des habitations.

Sur 254 000 enfants de la préfecture de Fukushima qui ont été examinés,
on a déjà pu constater 74 cas de cancer de la thyroïde
(33 cas avérés et 41 cas avec de forts soupçons)
début février 2014. Ce qui est un taux anormalement haut.

Quant aux personnes
qui continuent à vivre dans les logements provisoires sans le moindre plan d'avenir,
de plus en plus d'entre elles sont victimes de dépressions nerveuses.

Il est légitime de se demander alors
pourquoile gouvernement japonais
tient tellement à organiser les Jeux Olympiques à Tokyo
au lieu de se mobiliser pour sauver les victimes de Fukushima?

Pourquoi la généralisation des « séjours sanitaires »
pour les enfants exposés aux effets de l'accident n'a même pas été envisagée ?

Pourquoi les autorités souhaitent-elles faire revenir les habitants dans des zones
où le taux de radioactivité est beaucoup plus élevé
que celui autorisé par la norme internationale ?

Confrontés à ce déni manifeste des droits humains
ainsi qu'à la volonté du gouvernement Abe de redémarrer les centrales nucléaires,
que pouvons-nous faire?

D'abord, il ne faut pas détourner le regard de la réalité pour continuer à en parler.
Puis, nous devons garder confiance en nous-mêmes.

Et enfin, il faut consolider les liens de solidarité que nous avons déjà tissés.

N'oubliez pas Fukushima
qui entame sa quatrième année d'après catastrophe,
causée par la politique de TEPCO,
soutenue par le gouvernement japonais et le lobby nucléaire international.

Ruiko Muto habite et milite à Fukushima.
Déléguée du groupe des plaignants contre TEPCO,
membre de "Fukushima Action Project" et de
"Femmes de Fukushima contre le nucléaire".



スポンサーサイト

category: アクション

cm 0   tb 0   page top

コメント

page top

コメントの投稿

Secret

page top

トラックバック

トラックバックURL
→http://yosomononet.blog.fc2.com/tb.php/128-e179e8af
この記事にトラックバックする(FC2ブログユーザー)

page top

プロフィール

最新記事

最新コメント

最新トラックバック

月別アーカイブ

カテゴリ

よそものネットにようこそ

メールフォーム

メールアドレス